Même si de nombreuses entreprises permettaient déjà à leurs collaborateurs de travailler à domicile avant la pandémie, cette pratique professionnelle tend à se généraliser. Avec le confinement, les entreprises n’ont d’autre choix que de passer au travail en ligne à domicile, le home office. Le nombre des télétravailleurs a considérablement augmenté et les services des Ressources Humaines des entreprises y trouvent de nombreux avantages.

Ce changement de paradigme de l’exercice des compétences professionnelles impose des adaptations conséquentes aux outils de travail numériques. Il nécessite également une nouvelle discipline de travail de la part des collaborateurs et de leurs responsables.

Les télétravailleurs satisfaits de leurs conditions de travail en home office

Pour les 55% d’entreprises dans le monde qui ont recours au home office, 18 % de leurs collaborateurs télétravaillent à temps plein. Ils sont 77% à déclarer être plus productifs et 99% d’entre eux souhaitent poursuivre de travailler à la maison. Ils sont d’ailleurs 90% à vouloir recommander ce type d’activité à un ami. Même si 37% des télétravailleurs estiment que les pauses régulières qu’ils peuvent prendre est à l’origine de leur meilleure productivité, leurs revenus augmentent. Ils sont 30% à économiser plus de 5.000 euros par an et gagnent en moyenne 4.000 euros de plus. Il est estimé que les entreprises s’y retrouvent également d’un point de vue économique. Chaque travailleur à mi-temps en home office leur fait économiser 11.000 euros annuels.

Les entreprises ont immédiatement saisi l’opportunité du télétravail

D’après le Gartner Group, 88% des organisations dans le monde entier ont rendu obligatoire ou encouragé leurs employés à travailler à domicile après que la COVID-19 a été déclarée pandémie. Elles ont également été environ 97% à immédiatement annuler tous les déplacements professionnels. Il n’en demeure pas moins que 44% des entreprises dans le monde n’autorisent pas le travail à distance (Owl Labs). Même si le chiffre semble élevé cela signifie plutôt que 56% d’entre elles offrent des possibilités de télétravail. Aux États-Unis, pays à l’avant-garde en matière de home office, le travail à distance a augmenté de 173% entre 2005 et 2018 (Global Workplace Analytics). La pandémie n’a fait qu’accélérer un mouvement de fond en forte progression.

La productivité du home-office est liée à l’autodiscipline

Les employeurs ont pu avoir des inquiétudes légitimes quant à l’efficacité des télétravailleurs. Le fait-même de devoir utiliser un ordinateur peut causer bien des distractions… Cependant, 77% des employés à domicile se disent être plus productifs (Nuage de CoSo). Pour 33 % des télétravailleurs, c’est le fait d’avoir des horaires de travail fixes même à la maison qui leur permet ce gain de productivité (Airtasker). Ils sont 80% de télétravailleurs à affirmer subir moins de stress lié au travail (Amerisleep) et 75% à être moins soumis à des distractions (Flexjobs). A les en croire, le home office prend toute sa dimension productive lorsque le télétravailleur adopte la même discipline qu’en entreprise, mais à la maison.

En télétravail, certains risques ne sont pas à minimiser

53% des télétravailleurs américains considèrent que la flexibilité des horaires est le principal avantage du home office (Statista). D’ailleurs leurs entreprises qui autorisent le travail à domicile ont un taux de turnover inférieur de 25% (Owl Labs). Cependant l’exercice n’est pas sans risque pour les télétravailleurs comme pour leurs entreprises. En effet, 19% des employés à domicile déclarent que la solitude est leur plus grand défi (Buffer) et 20% d’entre eux ont plus de mal à communiquer avec leurs collègues (Buffer). Ce sont surtout les conditions d’utilisation des outils numériques indispensables à l’exercice du home office qui posent problèmes. 54% des professionnels de l’informatique pensent que les télétravailleurs représentent un plus grand risque pour la sécurité de l’entreprise (OpenVPN).

La réussite du télétravail sera donc étroitement liée aux bonnes pratiques des télétravailleurs et à la confiance que leurs portent leurs responsables. Il est certain que la sécurité des informations de l’entreprise sera au centre des nouveaux enjeux du home office.

Pour en savoir plus sur les solutions EverLink dédiées au télétravail, contactez-nous au 01 87 12 22 32 ou consultez cette page.

A lire aussi notre article “Pourquoi et comment les PME devraient-elles pérenniser le télétravail ?